À la une

Communiqué de presse et détails de l’offre Free Mobile !

Free a donc annoncé sa deuxième révolution et pas la moindre. La révolution du mobile est en marche et les 3 mastodontes se préparent sûrement à...

Lire là suite

Et c’est Chrome qui passe devant …

Posté par Tony | Posté dans Divers, Web Marketing | Publié le 22-05-2012

0

Preuve en est qu’internet est un média qui évolue vite et même plus vite que les autres. C’est en 2008 qu’est apparue la première version du navigateur de Google. Un navigateur qui après 4 ans prend les devants sans grand mal en proposant un navigateur rapide, fiable, dépouillé et qui s’appuie également sur un store de widget impressionnant.

Google peut être fier de sa prise de position: un pari gagnant puisque Google dépasse désormais son grand rival Internet Explorer – Microsoft. Rien d’étonnant comme diraient certains. Premier moteur de recherche mais également premier navigateur, Google souhaite désormais élargir sa présence (déjà omniprésente) via son Google Play ainsi que son ChromeOS prochainement.

Le cocorico du jour vient pour Firefox de Mozilla qui se permet de rester stable avec un navigateur toujours aussi complet et de qualité. Microsoft, quant à lui, perd une position sur un marché qui semblait indéboulonnable. Comme quoi, rien n’est impossible ! Microsoft reste cependant roi dans sa suite de logiciel et notamment son système d’exploitation Windows. Sûrement la prochaine bataille pour laquelle Google se dévouera corps et âme avec ChromeOS dans un monde toujours plus dématérialisé.

Un réseau social de plus avec So.cl par Microsoft.

Posté par Tony | Posté dans Web Marketing | Publié le 21-05-2012

0

C’est en catimini que le géant Microsoft lance son projet dans l’ère du social nommé So.cl . Un projet pour lequel j’avais déjà écris quelques lignes sur ce billet là: Microsoft et So.cl.

Étonnant de la part d’un tel acteur de lancer un projet dans l’ère du numérique et/ou social en toute discrétion. Un projet qui se veut certes expérimental mais qui aurait dû selon moi couvrir un plus large spectre. Quoiqu’il en soit, le réseau social a semble t-il évoluer depuis mon dernier billet. En effet, c’était un service qui était initialement réservé aux étudiants et qui se voit finalement ouvert à tous.

So.cl se veut être un mélange de Google+, Facebook et Twitter qui donnera la possibilité à l’internaute de centraliser et partager un flux d’informations à l’aide notamment du moteur de recherche Bing. Un moyen comme un autre d’utiliser leur moteur de recherche qui se trouve dans l’ombre de Google. Création de profil, publication d’informations, photos et vidéos. So.cl ne se veut pas révolutionnaire ni rentrer en concurrence avec les autres, mais souhaite simplement proposer une énième expérience dans le social. Disponible via un compte Windows Live et Facebook. Preuve en est que So.cl n’a pas pour ambition de venir se frotter au premier de la classe mais plutôt de s’appuyer sur celui-ci. Afin bien évidemment de venir capter des internautes utilisants Facebook.

On peut donc lire sur le site qu’il s’agit d’un projet de recherche expérimental utilisant des fonctionnalités minimales qui combinent la recherche et le réseau social à des fins d’apprentissage…

Enfin, bref ! Encore un énième réseau social pour lequel je n’ai que très peu d’espoir. Un projet qui m’emballe pas plus que cela et qui au final s’appuiera sur un moteur de recherche que personne utilise (Bing !). Un énième projet qui combine d’anciennes recettes vues et revues. Un timing de lancement qui me semble suicidaire après 2 jours de l’introduction en bourse de Facebook. Semaine où l’on parle que de ça. Pour moi c’est un réseau social de trop. L’internaute n’a que l’embarra du choix et se tournera vers d’autres plateformes ancrées depuis quelques temps dans les habitudes de celui-ci. Rien de vraiment innovant et peut-être un ras-le-bol de tout ça.

Je vous invite cependant à vous faire votre propre idée en essayant la bête et voir ci-dessous une vidéo de présentation de So.cl:

Facebook et Google : la fin d’une ère ?

Posté par Tony | Posté dans Web Marketing | Publié le 15-05-2012

0

Plutôt incroyable, non ? Et pourtant c’est ce qu’il semble se profiler pour le gérant de hedge fund Eric Jackson. Une génération qui semble indéboulonnable mais qui pourrait, selon lui, être mis à mal par les nouveaux entrant du web mobile.

Bien malin celui qui aurait anticipé l’échec de certains mastodontes sur internet: un site social comme MySpace ou la descente aux enfers de Yahoo! et à moindre mesure de notre cher moteur de recherche Lycos. Il est cependant étonnant que certains analysent la fin des leaders de l’internet d’aujourd’hui et porte drapeau du web 2.0 comme Facebook et Google. Cette hérésie vient d’un spécialiste nommé Erik Jackson visible sur le site Forbes. Une »prophétie » selon lui qui devrait prendre acte aux alentours de 2017, soit dans 5 ans (si ma Ti82 fonctionne bien) !

L’idée d’Eric Jackson est la suivante: « Dans le monde de l’internet, nous avons déjà connu trois générations ». Cette chute serait due à la fin d’une génération qui prendra fin en 2017. Ici Google et Facebook ont vu le jour en 1998 et 2004 respectivement. Et malgré des chiffres d’affaires astronomiques les deux géants actuelles du « média » internet, qui devient un peu plus chaque jour prédominant, seraient victimes de la loi de l’obsolescence qui font chuter les « indétronables » d’une génération.

Rappelez-vous: Avec Netscape, Yahoo!, AOL, Google, Amazon, Ebay ont été créées entre 1994 et 2001 pour la génération du web 1.0. Entre 2002 et 2009, d’autres géants ont vu le jour: Facebook, Twitter, LinkedIn, Groupon, etc… Cependant des acteurs venant du mobile depuis 2010 seraient en bonne voie pour venir s’accaparer les premières places d’une 3° génération. Ces acteurs ont une vision différente du monde et des applications comme Instagram peut être un exemple marquant et récent de ce phénomène.

Le mobile est sans conteste un outil qui prend de plus en plus de place (cherchez le double sens !) dans nos vies quotidiennes. Une dimension considérable dans nos vies et celles de nos enfants. L’internaute va dorénavant chercher son information via son mobile en laissant de côté son ordinateur. Le mobile remplace notre ordinateur avec l’avantage de rentrer dans une poche. L’internaute et consommateur pourront ainsi accéder facilement à l’information grâce à des applications construites dans l’optique d’apporter une expérience riche. En somme l’internaute deviendra mobinaute. Une redéfinition du web comme on le connais aujourd’hui: Web 1.0 et 2.0. Selon toute vraisemblance, nous pourrions avoir une toute nouvelle façon de recueillir des informations et d’interagir avec celles-ci dans un monde en toute mobilité. Bref le visage de l’internet ne sera sans doute pas le même et des entreprises seront rayés de la carte à n’en pas douter : Quid de Google et Facebook ?

Facebook l’a bien compris puisqu’il souhaite placer le mobile au coeur de sa stratégie: Facebook et mobile et Facebook rachète Instagram. Eric Jackson décrit que « Facebook a engrangé 3,7 milliards de bénéfices en 2011 mais ces revenus ont tendance à ralentir au vue des résultats entre le dernier trimestre et le premier trimestre 2012″. Une annonce qui peut faire réfléchir mais qui n’empêchera pas Facebook de préparer correctement son entrée en bourse.

En attendant je vais poser la question à Siri !

Source

Google lance les chiens… euh les pandas !

Posté par Tony | Posté dans Web Marketing | Publié le 26-04-2012

0

C’est pourtant une espèce protégée, mais j’en connais plus d’un qui aimeraient leurs faire la peau ! Si vous êtes un SEO, prenez garde car Google a bien (re)lancé les pandas.

Plus sérieusement, Google aurait semble-t-il lancé le 19 avril dernier un nouvel algorithme. Un de ceux qui feront frémir nos chers référenceurs. Un nouvel algorithme qui fait suite à l’intervention de notre dieu à tous Matt Cutts (enfin le dieu des SEO, si vous me suivez !). Un algo centré sur les méthodes de spam et de black hat en général. Et selon Searchmetrics, qui a fait une étude et un classement, l’hémorragie peut-être très importante pour certains.

Des mesures qui peuvent sérieusement mettre en périls certains sites qui nécessitent de la visibilité. Panda qui fait office de cauchemars pour les SEO, mais qui a tout de même le mérite de renouveler des méthodes et de renforcer l’expertise dans ce domaine.

Google lance Google AdWords for Video.

Posté par Tony | Posté dans Web Marketing | Publié le 23-04-2012

0

OYÉ OYÉ ! À tous les Account Manager en Search, voici une brève qui sera vous interpeller.

Google lance, dès aujourd’hui, une version bêta de Google Adwords for Video. On le sait la vidéo impact énormément sur notre façon de consommer et c’est un formidable outil de communication et de marketing. C’est donc tout naturellement que Google suit la tendance des gros annonceurs qui utilisent et ont démocratisé la publicité vidéo.

Rien de plus simple, il suffira de créer une campagne incluant une ou plusieurs vidéos publicitaires dans la console Adwords. Il sera possible de définir une cible géographique, démographique et de publier la publicité via YouTube.  Celle-ci sera associée à d’autres vidéos ou relayée via des mots-clés requêtes par l’internaute. Ce sont donc des comptes associés à YouTube qui renfonce l’idée de cet éco système. Mais aussi incite à certains annonceurs à réfléchir à l’implémentation d’un outil de communication comme YouTube.

Autre fait important avec les annonces vidéo TrueView, l’annonceur ne paie que si l’internaute aura visionner la publicité entièrement ou cliquer sur celle-ci. Youtube comptabilise plus de 800 millions de visiteurs uniques par mois. Google espère profiter de cet afflux d’internautes pour monétiser davantage son service AdWords.